Leica
Le prix Leica Oskar Barnack 2013

05.06.2013


Nous connaissons maintenant les lauréats du prix Leica Oskar Barnack et du prix pour les jeunes talents 2013. Evgenia Arbugaeva, originaire de Sibérie, s'est vue attribuer le célèbre prix de photo pour la série de photos „Tiksi", un projet consacré à une petite ville homonyme, située sur la côte arctique du nord de la Sibérie. Le jury, composé de personnalités internationales, a attribué le prix Leica Oskar Barnack 2013, décerné aux jeunes talents, au Slovène Ciril Jazbec. Sa série de photos „Waiting to move" a pour thème un village eskimo en Alaska, menacé par le changement climatique.

Dans sa série de photos „Tiksi", Evgenia Arbugaeva se consacre au quotidien arctique dans sa ville natale. Anciennement une base militaire et scientifique importante en plein cœur de la toundra de Sibérie, on ne se rend plus guère compte aujourd'hui de l'importance que cette ville portuaire revêtait autrefois. Avec la chute de l'Union soviétique et la crise économique dans les années 1990, le nombre d'habitants a baissé de façon dramatique. A l'époque soviétique, les habitants étaient relativement bien approvisionnés mais, de nos jours, il n'y a quasiment plus d'emplois et d'offres de services. Face à une situation quotidienne de plus en plus difficile, les habitants ont été de plus en plus nombreux à quitter la ville. La photographe a conféré à ce paysage arctique abandonné et aux personnes qui y vivent une beauté fascinante, avec une note poétique qu'on n'oublie pas de si tôt. Elle présente des scènes de la vie quotidienne, en toute simplicité et sans détails pour nous distraire. Les photos racontent la lutte des habitants contre le froid persistant, les privations et la solitude. Le regard, que la photographe porte sur sa ville natale, est très chaleureux. Ses photos dégagent une magie fabuleuse, qui attire tous les regards et nous fascine. Evgenia Arbugaeva, née en 1985, travaille comme photographe free-lance en Russie et à New York. Elle a déjà organisé différentes expositions individuelles et ses œuvres ont par exemple été publiées dans des magazines comme Elite Traveller et Zoom.

> TO THE INTERVIEW ON OUR LEICA BLOG

Dans sa série de photos "Waiting to move", Ciril Jazbec, le vainqueur du prix des jeunes talents, met l'accent sur la vie quotidienne et les traditions en perte de vitesse des Eskimos Inupiaq à Shishmaref. Ce village, situé sur une petite île de la côte nord ouest du Canada, est particulièrement menacée par le changement climatique et l'élévation du niveau de la mer. Pour maintenir cette communauté en vie, les habitants ont décidé, en 2002, d'évacuer complètement le village sur la terre ferme toute proche. Depuis, ils attendent le financement nécessaire au déménagement mais les moyens nécessaires n'ont pas encore été débloqués par le gouvernement américain. Les photos émotionnelles de Ciril Jazbec capturent cette ambiance d'expectative, tout en documentant la cohésion d'une communauté entre tradition et modernisme. Bien que l'avenir semble bien triste, les habitants de ce village forment une entité forte. Ils en retirent la force nécessaire pour ne pas perdre l'espoir de vivre des jours meilleurs. Ciril Jazbec est né dans un petit village idyllique de Slovénie en 1987, où il a d'ailleurs passé toute son enfance. Avant ses études de photo-journalisme au London College of Communication, il a suivi des études de sciences économiques, axées sur le management. Jazbec travaille depuis l'âge de 20 ans comme photographe publicitaire pour de nombreuses agences slovènes, croates et britanniques.

Le premier prix, un équipement pour appareil Leica M, d'une valeur d'environ 10.000 euros, une prime d'un montant de 5.000 euros ainsi que le prix pour les jeunes talents (également récompensé par un appareil Leica M avec objectif), seront décernés dans le cadre du festival de photos Rencontres Internationales de la Photographie à Arles, en France, le 03 juillet 2013. Plus de 2.200 photographes, originaires de 101 pays différents, avaient participé à ce concours international de photographie. La plupart des candidatures sont parvenues d'Allemagne, des États-Unis, de Russie et d'Italie. Parmi les membres du jury figuraient cette année Karin Rehn-Kaufmann, directrice artistique de la Galerie Leica de Salzbourg, Dimitri Beck, rédacteur en chef du magazine Polka, Markus Schaden, éditeur et conservateur, Brigitte Schaller, directrice artistique du magazine LFI ainsi que les deux photographes Klavdij Sluban et Peter Turnley. Les deux séries de photos vainqueurs, les photos des neuf finalistes du prix Leica Oskar Barnack ainsi que les interviews et les informations de fond seront également publiées dans l'édition spéciale du magazine LFI (Special Edition 2013).