Leica
Oskar Barnack
Une idée qui a révolutionné la photographie

À Wetzlar, dans les ateliers d'optique qui fabriquaient avec succès des microscopes depuis 1849, une idée fait sensation. Oskar Barnack voulait s'affranchir des lourdes chambres à plaque utilisées à l'époque par les photographes et cherchait à doter la photographie d'une technique entièrement nouvelle. Dès 1905, il avait pensé réduire la taille du négatif et obtenir par agrandissement les tirages au format souhaité. C'est dix ans plus tard, alors qu'il était devenu chef du service « Recherche », qu'il réalisa cette idée. Il développa, à partir d'un appareil utilisé pour les essais d'exposition sur pellicule de cinéma, le premier boîtier petit format fonctionnel au monde, le « Ur-Leica ». Le format 24 x 36 mm résultait du doublement du format du film cinéma 18 x 24 mm. Les premières photos, d'une qualité exceptionnelle pour l'époque, virent le jour en 1914, mais le développement fut retardé par la Première Guerre mondiale et le premier LEICA (Leitz Camera) ne fut produit en série qu'en 1924 et présenté au public en 1925.

Des outils parfaits

Grâce au boîtier petit format d'Oskar Barnack, le photojournalisme se retrouva du jour au lendemain plus près de l'action et put en faire un récit dynamique. Les photographes d'art furent séduits par cette « nouvelle vision » qui leur était offerte. Le Leica devint alors un compagnon évident de tous les moments de la vie, une « partie de l'œil » ou la « prolongation de la main ». Depuis lors, l'utilisateur peut se concentrer entièrement sur son sujet et sur la composition de l'image. Perpétuant la capacité d'innovation et l'inventivité d'Oskar Barnack, Leica œuvre de façon systématique pour créer des outils parfaits offrant une vision particulière des choses.